Messe du 3 mai 2020

Vous trouverez les lectures du jour, l’homélie du Père Rémy et la prière universelle de notre communauté.

Références du jour :

  • Première lecture : Ac 2, 14a.36-41
  • Psaume : Ps 22 (23)
  • Deuxième lecture : 1 P 2, 20b-25
  • Évangile : Jn 10, 1-10

Les textes du jour sont sur AELF : ici

La messe en vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=99kjVs8IJuM

Première lecture

Dieu l’a fait Seigneur et Christ

Ac 2, 14a.36-41

Psaume

Refrain :  Le Seigneur est mon berger : rien ne saurait me manquer.

Deuxième lecture

Vous êtes retournés vers le berger de vos âmes

1 P 2, 20b-25

Evangile

Je suis la porte des brebis

Verset : Je suis le bon Pasteur, dit le Seigneur ;
je connais mes brebis
et mes brebis me connaissent.

Jn 10, 1-10

Homélie du Père Rémy

Dimanche 3 mai 2020 – Homélie

4ème dimanche de Pâques – Dimanche des vocations – Année Z

Moi je suis la porte des brebis, si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé. Je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance.

Frères et sœurs, nous célébrons, en ce quatrième dimanche, le dimanche du Christ Bon Pasteur et journée mondial de prière pour les vocations religieuses et sacerdotales. Le Christ se présente à nous sous les traits du Bon Pasteur qui prend soin de ses brebis, et également comme la porte qui ouvre sur la bergerie. Il est ce bon pasteur qui nous connaît chacun par son nom et qui, pour nous conduire à son Père et nous introduire chez lui, n’a pas hésité à payer de sa personne et à verser le prix le plus fort : celui de mourir sur la croix pour nous sauver.

Oui, Jésus, le Bon Pasteur, est cette porte qui nous conduit vers le Père. Il disait : « Ceux qui sont venus avant moi sont tous des voleurs et des bandits, mais les brebis ne les ont pas écoutés. Moi je suis la porte, si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé. » Mais loin pour Jésus de ne pas reconnaître l’esprit de son Père qui agit et qui est à l’œuvre chez les païens. Quand il répond à ses disciples : « Qui n’est pas contre nous est pour nous », ou encore, « beaucoup viendront d’horizons divers et prendront place au banquet céleste », Jésus, le Bon Pasteur, qui connaît ses brebis et qui est la porte, centre son message sur le salut qu’il apporte et en dehors de lui points de salut. Jésus, en étant le Bon Pasteur qui connaît ses brebis, nous invite à nous méfier de ces faux bergers, de ces marchands de sagesse qui trompent les gens, qui déforment la parole de Dieu à leur convenance, toutes ces sectes qui proposent le sensationnel pour nous égarer, ces bergers qui font la gloire de leur personne au lieu de s’occuper des brebis. Ce sont ces bergers que Jésus qualifie de bandits et de mercenaires qu’il faut éviter.

L’Eglise, en dédiant ce quatrième dimanche, journée mondiale de prière pour les vocations religieuse et sacerdotales, nous donne comme modèle le Christ Bon Pasteur qui guide et indique le chemin qui guérit et nourrit par son attention à toute personne et par son amour à chacun de nous. Il est ce Bon Pasteur qui a besoin des ouvriers pour paître son troupeau avec bienveillance, amour et charité. Et cet appel du Christ Bon Pasteur s’adresse à tout homme, toute femme, sans distinction de classe sociale, car l’appel à la vie religieuse ou sacerdotale ne s’adresse pas à quelques familles, à quelques privilégiés, mais à tout homme, à toute femme de bonne volonté. Dieu appelle qui il veut, pauvre ou riche, pour être témoin de son amour sans condition. Cet appel peut être aussi passer par des familles, des communautés ou par personnes qui suscité chez les jeunes un désir de se donner totalement à Dieu.

Alors serons-nous aujourd’hui ces communautés, ces familles, ces personnes qui suscitent ce désir chez les jeunes gens de se donner totalement au Seigneur ?

Le Christ Bon Pasteur qui nous connaît, compte sur nous aujourd’hui pour éveiller chez les jeunes cette vocation de le suivre dans la vie religieuse et sacerdotale, pour faire connaître son message d’amour et de paix en ce monde si troublé.

Le Christ Bon Pasteur a besoin de nous, des ouvriers pour sa vigne, pour donner à ceux qui doutent des motifs d’espérance au moment où nous traversons des difficultés à cause de cette maladie, des ouvriers qui n’ont pas peur de risquer leur vie pour sauver le troupeau comme le font déjà tout le personnel soignant de nos hôpitaux, en ce moment de pandémie.

Le Christ Bon Pasteur, en ce quatrième dimanche, nous dit : « Je suis la porte des brebis, celui qui passe par moi sera sauvé. » Passons par lui, par la porte qu’il nous ouvre pour aller vers son Père en demeurant fidèle à sa parole. Demandons au Christ Bon Pasteur, en ce dimanche, d’ouvrir les cœurs de jeunes gens à son appel pour se donner généreusement à son service et à celui de leurs frères, comme le font tout le personnel de la santé, en ce moment que nous vivons.

Christ Bon Pasteur nous a aimé. Que cet amour du Christ nous pousse à nous donner les uns pour les autres dans une véritable charité communautaire et paroissiale, en ce moment où nous vivons éloignés les uns des autres. Prions en ce dimanche pour tous ceux et celles qui sont dans les séminaires ou dans les noviciats, qui se préparent à donner leur vie au service de leurs frères et sœurs dans la vie religieuse et sacerdotale. Que le Christ Bon Pasteur les soutiennent jusqu’au bout de leur marche vers la consécration religieuse et sacerdotale. Prions aussi pour les communautés qui manquent de prêtres, que Dieu suscite au sein de ces communautés de nombreuses vocations auprès des jeunes qui répondent généreusement à l’appel du Christ Bon Pasteur. A lui gloire et puissance pour les siècles des siècles.

A M E N

Prière universelle

Prière Universelle du 03/05/2020

Refrain : Nous faisons monter nos prières vers toi, Seigneur, exauce nous

Refrain

Seigneur, nous prions pour le Père Rémy et tous les prêtres, nos évêques,notre Pape et tous ceux qui ont à cœur de partager leur Foi dans leurs différentes Communautés.

Seigneur, nous te prions.

Seigneur, nous prions pour nos responsables politiques, les soignants et tous ceux qui prennent soin de leurs frères, dans le monde entier.

Seigneur, nous te prions.

Seigneur, nous prions pour tous ceux qui cherchent un sens à leur vie, ceux qui vivent dans la solitude, la précarité et qui ont perdu l’Espérance , et pour ceux qui les accompagnent.

Seigneur, nous te prions.

Seigneur, nous te confions Maria et Jose qui nous ont quittés cette semaine. Que leur amour, qui était joie sur terre, reste pour nous un témoignage de joie de la vocation au mariage.

Seigneur, nous te prions.

Pensez à la Quête pour notre paroisse

En ce temps de confinement, notre paroisse a besoin d’aide pour son fonctionnement. Vous pouvez contribuer à cette aide via l’application ci dessous ou par chèque ou espèce dans une enveloppe au presbytère de Soisy avec la mention “Quête”.

La quête en ligne

Cette application existe depuis 2016 et nous n’en parlons que maintenant. Nous sommes tous attachés à notre traditionnelle quête mais comme le signale Paul (un des fondateur de cette application) : nous n’avons pas toujours de monnaie et pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer et suivent la messe à la TV, c’est une bonne alternative.

Interview de Paul en 2016 sur KTO

Cette application est accessible sur Apple Store et Play Store. Plus d’information sur Appli La Quête.

Vous pouvez donner à une ou plusieurs églises. Cette option est plutôt utilisée lors des vacances (bon en ce moment on ne bouge pas mais si vous souhaiter aider une église ailleurs). Car les églises peuvent être mises en “favoris” ou juste être utilisée 1 fois.

Il est aussi possible d’y donner votre participation au denier de l’église.

NB : si vous ne trouvez pas votre église, c’est que le diocèse n’a pas souhaité souscrire à l’application. Pour Soisy … ça marche !

Merci d’avance pour votre aide ?