Messe du 19 avril 2020

Vous trouverez les lectures du jour, l’homélie du Père Rémy et la prière universelle de notre communauté.

Références du jour :

  • Première lecture : Ac 2, 42-47
  • Psaume : Ps 117 (118)
  • Deuxième lecture : 1 P 1, 3-9
  • Évangile : Jn 20, 19-31

Les textes du jour sont sur AELF : ici

Première lecture

Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun

Ac 2, 42-47

Psaume

Refrain : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs, est devenue la pierre d’angle.

Proposé par CN Média

Deuxième lecture

Il nous a fait renaître pour une vivante espérance grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts

1 P 1, 3-9

Évangile

Huit jours plus tard, Jésus vient

Verset : Thomas, parce que tu m’as vu, tu crois, dit le Seigneur.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu !

Jn20, 19-31

Homélie du Père Rémy

Dimanche 19 avril 2020 – Homélie

2ème dimanche de Pâques – Dimanche de la Divine Miséricorde – Année A

« La paix soit avec vous : Recevez l’Esprit-Saint »
« Avance ton doigt, vois mes mains, et mets-là dans mon côté, cesse d’être incrédule, mais soit croyant : Mon Seigneur et mon Dieu. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Frères et sœurs, après avoir célébré avec ce confinement dans nos familles-Eglises-domestiques, le grand mystère d’amour, la mort et la résurrection du Christ, c’est toujours la même ferveur que nous vivons ce deuxième dimanche de Pâques, dimanche de la Divine Miséricorde proclamée par Saint Jean Paul II au jubilé de l’an 2000. Oui, partageons cette joie loin les uns des autres, mais en communion de cœur et d’esprit comme les Apôtres. Recevons cette paix que Jésus nous donne : « La paix soit avec vous. » Oui, avec les évènements que nous vivons avec cette pandémie, le Christ ressuscité nous donne sa paix dans notre confinement, comme les Apôtres l’avaient reçue, eux qui étaient confinés par peur des juifs à cause des évènements du Vendredi Saint. Cette joie de la Résurrection, continuons de la rayonner et de la partager en esprit dans nos Eglises domestiques, nos familles.

Oui, Jésus avait annoncé sa résurrection : « Détruisez ce temple et en trois jours je le relèverai. » Quel est donc ce temple ? C’est son corps qui se relèvera des morts le troisième jour.

Devant les portes verrouillées, Jésus se présente à ses Apôtres en leur disant : « la paix soit avec vous », « recevez l’Esprit Saint : à qui vous remettrez les péchés, ils seront remis, à qui vous maintiendrez les péchés, ils seront maintenus. » Jésus confie un pouvoir de pardonner les péchés, un pouvoir immense entre les mains des pécheurs, et c’est le soir de sa résurrection qu’il donne ce pouvoir, et ce pouvoir est confié aujourd’hui aux prêtres, ministres ordonnés. En instituant ce dimanche, dimanche de la Divine Miséricorde, le Pape nous invite à contempler ce que la mort et la résurrection ont produit en nous : nous sommes rachetés, pardonnés de nos péchés par la miséricorde de Dieu, qui par son Fils mort et ressuscité, continue d’agir aujourd’hui à travers les ministres ordonnés, les prêtres. Avec ce dimanche de la Divine Miséricorde, il nous est donné d’entendre la profession de foi de Thomas : « Mon Seigneur et mon Dieu », car le Ressuscité lui donne l’occasion de voir, de toucher, et l’invite à croire, à passer du stade du doute à la confiance : « Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Oui, cette foi confiante nous est décrite dans la première lecture avec la première communauté chrétienne qui vivait la foi, non pas en solitaire mais en communion fraternelle, en union avec Dieu. Et pour nous qui sommes rassemblés depuis le confinement dans nos familles, nous vivons cette communion fraternelle à travers la prière, par l’écoute de la parole de Dieu, même-si nous ne communions pas au corps du Christ, lui le Ressuscité est là au milieu de nous comme il était au milieu de ses Apôtres au soir de sa résurrection.

En ce dimanche de la Divine Miséricorde, le Ressuscité nous a pardonnés nos péchés par sa mort et sa résurrection. Soyons des hommes et des femmes d’espérance pour vivre cette période difficile non pas dans le doute, mais dans la foi de la lumière du Ressuscité. Affirmons à la suite de Saint Thomas : « Mon Seigneur et mon Dieu. » Et continuons de faire de nos familles durant cette période de confinement, des Eglises domestiques, par l’écoute de la parole de Dieu et dans le partage fraternel, car nous sommes heureux d’être de ceux qui ont cru au Christ mort et ressuscité sans l’avoir vu, et que la paix que Jésus avait donnée à ses Apôtres au soir de sa résurrection soit avec nous aujourd’hui, durant cette période difficile de la maladie, et nous garde unis malgré les distances.

Bon dimanche de la Divine Miséricorde dans vos familles et Dieu Père, Fils et Esprit Saint vous bénisse et vous réconforte dans son amour en vous gardant dans sa paix.

A M E N

Prière universelle

Prière Universelle du 19/04/2020

Refrain : Seigneur, nous te confions humblement nos prières.
Seigneur exauce nous.

« Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun » (Ac 2, 42-47)

En ce moment, la crise sanitaire, source de toutes les autres crises, perturbe la vie des hommes. Que cette belle image du début de l’Eglise apporte l’espérance à chaque croyant vivant à l’ère du coronavirus !

Seigneur, nous te prions.

« Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour ! » (Ps 117 (118), 2-4, 13-15b, 22-24)

Les louanges à Dieu, parfois, ne sortent pas facilement de nos bouches et de nos cœurs nous qui sommes confrontés aux multiples problèmes causés par la pandémie. Que ta lumière, Seigneur, éclaire chaque être humain en cette période difficile, qu’elle aide chaque homme à découvrir ta présence, à toi le Dieu aimant, parmi les souffrants !

Seigneur, nous te prions.

« Il nous a fait renaître pour une vivante espérance grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts » (1 P 1, 3-9)

Ce temps de confinement n’est pas évident pour quiconque, spécialement pour ceux qui sont sous l’emprise des addictions, que le Christ Ressuscité, plein de miséricorde vienne à leur rencontre et leur donne la force et le goût de vivre !

Seigneur, nous te prions.

« Mon Seigneur et mon Dieu. » (Jn 20, 19-31)

En ce dimanche de la Miséricorde Divine, nous te confions Maurice, Claude, Jean-Pierre et Gérard et tous ceux que tu as rappelés à toi lors de cette épidémie de Covid-19.

Seigneur, nous te prions.


Pensez à la Quête pour notre paroisse

En ce temps de confinement, notre paroisse a besoin d’aide pour son fonctionnement. Vous pouvez contribuer à cette aide via l’application ci dessous ou par chèque ou espèce dans une enveloppe au presbytère de Soisy avec la mention “Quête”.

La quête en ligne

Cette application existe depuis 2016 et nous n’en parlons que maintenant. Nous sommes tous attachés à notre traditionnelle quête mais comme le signale Paul (un des fondateur de cette application) : nous n’avons pas toujours de monnaie et pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer et suivent la messe à la TV, c’est une bonne alternative.

Lire …