Messe du 28 juin 2020

Vous trouverez les lectures du jour, l’homélie du Père Rémy et la prière universelle de notre communauté.

Références du jour :

  • Première lecture : 2 R 4, 8-11.14-16a
  • Psaume : Ps 88 (89), 2-3, 16-17, 18-19
  • Deuxième lecture : Rm 6, 3-4.8-11
  • Évangile : Mt 10, 37-42

Les textes du jour sont sur AELF : ici

Première lecture

Celui qui s’arrête chez nous est un saint homme de Dieu

Psaume

Ton amour, Seigneur, sans fin je le chante !

Deuxième lecture

Unis, par le baptême, à la mort et à la résurrection du Christ

Rm 6, 3-4.8-11

Evangile

Celui qui ne prend pas sa croix n’est pas digne de moi. Qui vous accueille m’accueille

Verset : Descendance choisie, sacerdoce royal, nation sainte,
annoncez les merveilles de Celui qui vous a appelés
des ténèbres à son admirable lumière.

Mt 10, 37-42

Homélie du Père Rémy

Dimanche 28 Juin 2020 – Homélie

XIIIème dimanche du temps ordinaire – Année A

« Qui vous accueille, m’accueille, et celui qui m’accueille, accueille celui qui m’a envoyé. »

Frères et sœurs, en ce treizième dimanche, il est spécialement question d’accueil que tout homme, toute femme doit réserver à chaque personne quelque soit son origine, sa race ou sa religion. « Qui vous accueille, m’accueille. » Oui nous découvrons l’accueil spontané à travers cette femme dans la première lecture où elle reçoit le prophète Elisée. Et nous admirons sa délicatesse qui se met au service d’Elisée en lui ouvrant la porte de sa maison. «Faisons-lui une petite chambre sur la terrasse. » Cette femme nous dévoile l’hospitalité de l’accueil, un accueil discret et désintéressé accompagné de multiples services. Et c’est dans ce contexte que Jésus nous dit dans l’évangile que nous venons d’entendre : « qui vous accueille m’accueille et qui m’accueille accueille celui qui m’a envoyé. »

Accueillir avec tout ce que le mot implique de don de soi, de renoncement, d’ouverture aux autres, de délicatesse, c’est courir et vivre une aventure, car on ne peut pas savoir par avance où cela nous mènera. L’accueil, c’est l’aventure de l’amour, c’est être véritablement disciple du Christ en accueillant comme lui. Il y a l’accueil à la porte comme cette femme à l’endroit d’Elisée, accueille discret et désintéressé : « Faisons-lui une petite chambre. » Oui, accueillir c’est donner et se donner, c’est savoir renoncer à ses aises, à sa tranquillité, à son confort, pour se consacrer aux autres. Un tel don ne peut se réaliser que sous la motion du cœur, il prend tout son sens que s’il est l’expression de l’amour le plus pur et le plus désintéressé. Et c’est de cet accueil que le Christ nous invite à faire et à pratiquer vis-à-vis de nos frères.

Oui, frères et sœurs, au moment où nous nous préparons à aller en vacances, où nous serons amener à accueillir d’autres personnes dans nos familles, l’attitude de la femme qui accueille Elisée et la recommandation de Jésus à ses disciples à accueillir toute personne, nous interpellent.

Comment allons-nous accueillir ces personnes que nous aurons à rencontrer ? Allons-nous accueillir ceux et celles avec qui je m’entends ? Ou plutôt ouvrir ma porte à toute personne qui frappera, comme cette femme avec Elisée, pour partager et servir l’autre avec amour comme le Christ l’a fait en ce mettant au service de tout homme. Alors quelle sera pour chacun et chacune de nous notre hiérarchie de valeurs pour nos vacances dans le service que je peux rendre à toute personne. Voilà ce à quoi la liturgie de ce treizième dimanche nous invite : accueillir en étant véritablement disciple du Christ, en acceptant de nous détacher de nous-mêmes pour faire place aux autres avec amour et charité, en ouvrant notre cœur à l’autre comme cette femme qui ouvre la porte de sa maison au prophète Elisée. « Qui vous accueille, m’accueille. » Ouvrons nos portes de nos maisons et de nos cœurs à celui qui frappera durant ce temps de vacances pour partager la joie de vivre, la joie de donner et de recevoir, en manifestant notre hospitalité comme cette femme en vue de recevoir des grâces abondantes pour être prêts à suivre le Christ sur le chemin du don total aux autres, en le préférant à tout pour être digne de lui, qui vit avec le Père et l’Esprit-Saint pour les siècles des siècles.

A M E N

Prière universelle

Prière Universelle du 28/06/220

Refrain : Dans la joie, Seigneur nous te prions

Refrain

Dieu tout puissant, qui es présent dans tout l’univers et dans la plus petite de tes créatures, ouvre nos yeux et rends nous sensibles à ton œuvre

Répands en nous la force de ton amour.

Dieu tout puissant, qui es présent au cœur de chaque être, tu as appelé des hommes et des femmes à révéler à la suite de Jésus ton message d’amour, qu’ils trouvent auprès de nos communautés appui et confiance en ces temps de mal croyance.

Répands en nous la force de ton amour.

Dieu tout puissant, qui es présent au cœur du monde tu as permis que des hommes et des femmes prennent des responsabilités importantes sur le plan politique, économique ou industriel. Qu’ils sachent s’en montrer dignes et nous attentifs à leur actions, ouvre notre intelligence et …

Répands en nous la force de ton amour.

Dieu tout puissant, qui es présent au cœur de la création, tu nous as confié ce monde, que notre pape François a qualifié de maison commune, et qu’il nous a donné comme mission de sauvegarder, insuffle en nous courage et conviction.

Répands en nous la force de ton amour.

Pensez à la Quête pour notre paroisse

En ce temps de confinement, notre paroisse a besoin d’aide pour son fonctionnement. Vous pouvez contribuer à cette aide via l’application ci dessous ou par chèque ou espèce dans une enveloppe au presbytère de Soisy avec la mention “Quête”.

La quête en ligne

Cette application existe depuis 2016 et nous n’en parlons que maintenant. Nous sommes tous attachés à notre traditionnelle quête mais comme le signale Paul (un des fondateur de cette application) : nous n’avons pas toujours de monnaie et pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer et suivent la messe à la TV, c’est une bonne alternative.

Lire …