Méditation sur le credo de Nicée-Constantinople – Partie 13

Je crois en l’Eglise catholique et apostolique

« Soyez mes témoins jusqu’aux extrémités du monde », nous dit le Christ. Il disait aussi à ses apôtres « je suis venu mettre le feu à la terre, et mon désir, c’est qu’il embrase tout » (Luc 12, 49). Le feu que le Christ veut mettre à la terre est évidemment un feu d’amour. Et l’Église catholique, universelle, ne peut pas être en repos tant que l’univers ne vivra pas dans cet amour promis par le Christ. “Il n’y a plus ni Juif ni Grec, ni esclave ni homme libre, ni homme ni femme” nous dit Saint Paul (Ga 3, 28). Voilà pourquoi, de par la volonté du Christ son fondateur, l’Église se doit d’être missionnaire pour réaliser sa vocation catholique, sa vocation universelle, c’est-à-dire une Eglise qui est faite pour tous les hommes.

Notre Église est apostolique grâce à cette chaîne ininterrompue des évêques et des prêtres qui donnent aujourd’hui encore dans les sacrements la vie de Dieu. Grâce à cela aussi, l’Église d’aujourd’hui est reliée au Christ, et elle continu continue ainsi à être une Église une, sainte, et catholique.

Prière et médiation

Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite. Prions pour
que ces paroles du Notre Père soient effectives et que nous soyons les témoins de l’amour du Christ là où nous sommes, là où nous vivons.
Prions aussi pour les vocations pour qu’avec de nouveaux ministres ordonnés la chaîne ininterrompue depuis les origines de l’Église continuent à transmettre la vie et la foi.

Père Bernard Lecomte – Père Blanc – Ancien Curé d’Andilly